Sécurité routière : de nombreux radars vandalisés

Vandalisés, de nombreux radars seraient hors d'état de fonctionnement dans toute la France.

Aucun bilan officiel, mais plusieurs centaines de radars seraient hors d'état en France. Le coût de ces réparations s'annonce d'ores et déjà astronomique. Pour la première fois cette année, les recettes des radars pourraient baisser et leur absence cause parfois de vrais problèmes de sécurité routière. Incendiés, tagués ou encore recouverts de plastique, ils sont ainsi vandalisés partout en France. Près de Roppe (Territoire de Belfort), 13 000 véhicules circulent chaque jour sur une des départementales. Pour sécuriser l'endroit, un radar avait été installé, mais depuis sa dégradation, le maire Louis Heilman s'inquiète. "Les automobilistes vont rapidement reprendre de la vitesse et ça va nous créer de l'insécurité devant la mairie et l'école", déplore-t-il.

Un phénomène amplifié par le mouvement des "gilets jaunes"

Dans le Nord-Pas-de-Calais, sur les 70 radars installés, il n'en resterait qu'1 à 5 en état de marche. Le phénomène a débuté l'été dernier avec le passage au 80 km/h. Il s'est amplifié avec le mouvement des "gilets jaunes". Pour les associations de sécurité routière, ces dégradations en série doivent cesser. "Il faut que les gens comprennent que les radars sont des outils pour aider et non pas pour faire peur aux gens ou les brimer", explique Yves Lambelot, directeur prévention routière Territoire de Belfort.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne