Saône-et-Loire : des "gilets jaunes" pas convaincus par le grand débat national

France 3

Les "gilets jaunes" sont réservés sur le grand débat national lancé par Emmanuel Macron mardi 15 janvier. Illustration en Saône-et-Loire.

Depuis dimanche 13 janvier sur ce rond-point de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), le sujet de la lettre d'Emmanuel Macron avant le grand débat national est sur toutes les lèvres. "Il n’y a pas besoin de faire un courrier pour dire ce dont les gens ont besoin. Les gens crèvent de faim, donnez-leur de quoi vivre c'est tout", s'indigne un "gilet jaune". Pour la plupart des "gilets jaunes" de Saône-et-Loire, la lettre du chef de l'État dévoilée dimanche soir sonne faux.

Ils ne veulent pas du grand débat

"C'est de la poudre aux yeux. (...) Je pense que c'est simplement pour attendre les élections européennes", assure un autre contestataire. Parmi les sujets évoqués dans cette lettre, le recours au référendum ne laisse personne indifférent. "C'est une revendication permanente. Il faut que le peuple redevienne souverain", estime un autre. Sur la question des financements des services publics, certains de ces "gilets jaunes" ciblent les grandes entreprises. Lundi midi, ils confirment qu'ils refuseront de participer au débat proposé par le président de la République.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne