VIDEO. Rencontre Macron-Poutine : les propos du président russe ont-ils été tronqués par la traduction ?

FRANCE 2

La traduction des propos de Vladimir Poutine, pendant sa rencontre et lors de la conférence de presse de lundi 19 août avec Emmanuel Macron, fait polémique. Qu'a vraiment dit le président russe au sujet de la crise des "gilets jaunes" ?

Aux côtés d'Emmanuel Macron lundi 19 août, le président russe vient d'être interrogé sur les violences commises à l'encontre d'opposants à Moscou (Russie). L'interprète traduit en direct les propos de Vladimir Poutine par ces termes : "Pendant les manifs des 'gilets jaunes', il y avait plusieurs dizaines de personnes qui avaient été blessées. Il y avait aussi des policiers qui avaient été blessés". Aussitôt, certains internautes dénoncent une manipulation.

Qu'a vraiment déclaré Vladimir Poutine ?

Une équipe de France 2 a posé la question à un interprète. Et effectivement, dans ses déclarations le président russe est en fait beaucoup plus précis. "Il a donné le chiffre. Il a dit 'il y a eu 11 morts. 2 500 blessés, dont 2 000 policiers'", traduit de son côté l'interprète et traducteur Daniel Jvirblis. 11 morts parmi les "gilets jaunes", là où la traduction officielle ne mentionne que des dizaines de blessés. Une erreur d'interprétation ? Cette explication ne convainc pas tout le monde. C'est "une traductrice (...) employée par le gouvernement français" , peut-on notamment lire sur Twitter. Faux, de l'aveu même des autorités russes : "C'était une employée du ministère russe des Affaires étrangères", a réagi l'administration de Moscou.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne