Référendum le jour des élections européennes : 55% des Français y sont favorables, selon un sondage

55% des Français sont favorables à ce que le référendum qui pourrait être organisé à l\'issue du grand débat national ait lieu le même jour que les élections européennes.
55% des Français sont favorables à ce que le référendum qui pourrait être organisé à l'issue du grand débat national ait lieu le même jour que les élections européennes. (BORIS HALLIER / FRANCE-BLEU MAINE)

A l'inverse, 44% des personnes interrogées jugent que ce double scrutin "ferait passer au second plan les enjeux européens".

Plus de la moitié des Français (55%) sont favorables à ce que le référendum qui pourrait être organisé à l'issue du grand débat national soit adossé aux élections européennes, selon le sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi 7 février. Ils estiment que cela "permettrait de donner la parole aux Français et de tirer rapidement les conclusions de la consultation". A l'inverse, 44% des personnes interrogées jugent que ce double scrutin "s'apparenterait à une manœuvre politique et ferait passer au second plan les enjeux européens".

En dehors des sympathisants LREM, convaincus à 68%, ce sont les Français proches de La France insoumise (58%) et du Rassemblement national (56%) qui sont le plus favorables à un référendum couplé aux européennes le 26 mai. Le sentiment est beaucoup plus partagé du côté des Républicains et du Parti socialiste. Seuls 52% des sympathisants LR et 49% des sympathisants PS ont une préférence pour ce double scrutin.

Le pouvoir d'achat en tête des préoccupations

Parmi les sujets sur lesquels le référendum devrait porter, le pouvoir d'achat a la faveur des sondés. Il est cité par 71% des personnes interrogées, loin devant les mesures fiscales, comme la question de l'ISF, qui ne recueillent que 39% des citations. L'immigration, les institutions et l'environnement récoltent un quart des mentions (25% pour l'immigration et les institutions, 24% pour l'environnement). Deux réponses étaient possibles.

Dans le détail, ce sont les Français proches du PS qui citent le plus le pouvoir d'achat (79%), devant LR (74%), le RN (72%), LFI (69%) et LREM (63%). C'est à gauche que les mesures fiscales emportent le plus l'adhésion des sondés (58% des Insoumis et 50% des socialistes), quand la proportion tombe à 28% pour LR et 38% pour le RN. Les Français proches de LR ou du RN ont, eux, plus d'inclination pour les mesures sur l'immigration. Le sujet draine 49% de citations au RN et 45% chez LR.

Cette enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro a été réalisée par internet les 6 et 7 février 2019, sur un échantillon de 1 003 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Vous êtes à nouveau en ligne