Pouvoir d'achat : un mois avec une famille qui vit à l'euro près

FRANCEINFO

Une équipe d'"Envoyé Spécial" a passé un mois avec une famille qui vit à l'euro près. Pour eux, pas de vacances, de sorties ou de petits plaisirs.

Le 10 du mois, une famille suivie par l'équipe d'"Envoyé Spécial" a déjà dépassé ses 1 300 euros de découvert autorisé. Les cartes bleues vont bientôt être bloquées. L'avertissement par SMS de la banque marque le début d'une course contre la montre. La mère Laetitia doit récupérer rapidement de l'argent liquide au distributeur avant que la banque ne leur coupe les vivres.

Avec trois enfants à charge, son salaire et celui de son mari ne suffisent pas : 1 400 euros nets par mois pour lui en tant qu'employé de mairie, un revenu aléatoire pour elle qui travaille en intérim.

Retard de loyer

La maman va ensuite faire le plein de sa voiture, qui lui est indispensable pour qu'elle puisse aller travailler. Pour renflouer ses comptes, elle compte sur sa paie du mois dernier. Intérimaire, elle ne touche jamais le même salaire.

Le loyer est versé avec plus de dix jours de retard. Une fois les cartes bancaires bloquées, la famille tient sur ses réserves. Au bout de deux semaines, les placards et les réfrigérateurs sont presque vides. Laetitia et son mari font face aux difficultés du quotidien et s'inquiètent aussi pour l'avenir de leurs enfants.

Extrait de l'émission "Envoyé Spécial", diffusée sur France 2 jeudi 31 janvier

Vous êtes à nouveau en ligne