Pouvoir d'achat : la prime de fin d'année aussi dans les PME

FRANCE 3

La prime de fin d'année était l'une des promesses annoncées par Emmanuel Macron pour répondre au mouvement des "gilets jaunes". Si certains grands groupes ont joué le jeu, qu'en est-il des patrons de PME ?

Dès l'annonce du président, ce patron à Pont-à-Marcq dans le Nord n'a pas hésité une seconde. À la tête de 18 salariés, Christophe Cuvelier a été l'un des premiers à verser la prime exceptionnelle à ses employés. 1 000 euros pour ceux qui touchent le smic, un peu moins pour les plus hauts salaires.

Une prime versée jusqu'au 31 mars

Le patron raconte que ce coup de pouce a d'abord étonné au sein de son entreprise. Ici, personne ne croyait que la mesure préconisée par Emmanuel Macron serait appliquée. "Quand je parle de cette prime, souvent les gens sont très contents pour moi et espèrent eux aussi l'avoir", témoigne Delphine Busine, comptable. En tout, l'entreprise a déboursé 9 500 euros, exonérés d'impôt et de charges sociales. Une prime que les chefs d'entreprise peuvent verser jusqu'au 31 mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne