Politique : le décryptage de Danielle Sportiello

Après un nouveau week-end de mobilisation des "gilets jaunes", le président Emmanuel Macron va s’exprimer lundi 10 décembre devant les Français. Une nécessité, explique notre journaliste politique, Danielle Sportiello.

À 20h, lundi 10 décembre, Emmanuel Macron va enfin prendre la parole. Était-ce une urgence ? "Il n’a pas vraiment le choix, il était pressé de parler de toute part. Il va devoir frapper fort, créer une sorte d’électro-choc pour calmer la colère des ‘gilets jaunes’. Il a devoir trouver les bonnes mesures, mais aussi les bons mots", explique Danielle Sportiello. " ‘Vous êtes mal aimé’, lui ont dit certains maires. Lui estime que derrière la haine qu’il ressent, il y a une demande d’amour. Il va devoir changer de méthode, mais aussi d’attitude", précise la journaliste.

Pas de retour de l’ISF, primes en vue

Mais avant ce rendez-vous, le chef de l’État consulte. "Il va recevoir le président de l’Assemblée nationale et du sénat, mais aussi les partenaires sociaux et les élus locaux. Le nouveau monde a besoin de l’ancien monde", décrypte Danielle Sportiello.
Quelles mesures pourrait-il prendre ? "Il n’y aura pas de retour de l’ISF ni de coup de pouce sur le SMIC. Mais il pourrait y avoir une défiscalisation sur les bas salaires et une prime de transport pour les salariés qui ont absolument besoin de leur voiture pour aller au travail", révèle-t-elle notamment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne