Pitié-Salpêtrière : Christophe Castaner dans la tourmente

FRANCE 2

L'opposition tire à boulets rouges contre le ministre de l'Intérieur, qui a qualifié "d'attaque" l'intrusion de manifestants à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris). Une version démentie par la suite.

Christophe Castaner se trouve au cœur des critiques après avoir qualifié "d'attaque" l'intrusion de manifestants à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière en marge des défilés du 1er-Mai à Paris. La version du ministre de l'Intérieur a en effet été démentie par des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux après les faits. Une majorité de la classe politique condamne les propos du ministre. Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat, exhorte notamment Christophe Castaner à cesser "de mettre de l'huile sur le feu" avant de l'appeler à "s'expliquer sur ses déclarations démenties par les faits". Jean-Luc Mélenchon le traite quant à lui de "menteur" et d'"incompétent".

L'exécutif maintient sa version

Le socialiste Benoît Hamon appelle même dans les colonnes de Libération à la démission du ministre, tandis que l'écologiste Yannick Jadot souhaite la création d'une commission d'enquête. De son côté, l'exécutif maintient sa version et qualifie l'intrusion de "très grave" et "inadmissible".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne