Paris : les dégâts considérables des "gilets jaunes" sur les Champs-Elysées

France 3

Au lendemain de la violente manifestation des "gilets jaunes", les dégâts matériels sont considérables sur les Champs-Elysées à Paris. Dimanche 17 mars, c'est un sentiment de peur et de colère qui domine.

Au milieu des badauds sur les Champs-Elysées, les cicatrices des violences sont bien visibles. Des Parisiens sont venus constater par eux-mêmes l'ampleur des dégâts dimanche 17 mars. Beaucoup sont exaspérés. Les policiers procèdent aux premières constatations. Samedi, plus de 80 commerces ont été la cible des casseurs. Certaines boutiques ont été méthodiquement pillées.

Voiture de touristes incendiée

"Les kiosques à journaux, ce n'est pas capitaliste. On travaille comme tout le monde. Là, actuellement, on est plus smicard qu'autre chose puisqu'avec toutes ces manifestations, on ne travaille plus vraiment", fulmine Michèle Petterlin, gérante d'un kiosque réduit en cendres. Des touristes belges ont fait les frais des violences. Leur voiture a été brûlée par des "gilets jaunes" pendant qu'ils déjeunaient au restaurant. Les hôteliers aussi font grise mine. Avant samedi, les dégâts causés par les manifestations se chiffraient déjà à plus de 170 millions d'euros selon la Fédération française des assurances.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne