Nicolas Bay doute que les "gilets jaunes" puissent "faire une offre politique au sens électoral" aux élections européennes

FRANCEINFO

L'eurodéputé du Rassemblement national Nicolas Bay parle d'un mouvement "hétéroclite", avec des revendications diverses.

Invité de l'émission "Questions politiques" sur France Inter et franceinfo dimanche 16 décembre, l'eurodéputé Rassemblement national (RN) Nicolas Bay a douté de la capacité des "gilets jaunes" à "faire une offre politique au sens électoral", dans la perspective des élections européennes de 2019. Certains "gilets jaunes" ont annoncé leur intention de présenter une liste aux européennes.

"Après, s'il y en a qui souhaitent le faire, c'est parfaitement légitime, on ne va pas les empêcher", a poursuivi Nicolas Bay, avant d'accuser La République en marche d'être à l'origine de ce projet : "Moi ce que je vois, c'est que cette idée d'une liste des 'gilets jaunes' aux européennes a été lancée par La République en marche qui a commandé un sondage exprès qui a été publié il y a quelques jours."

Je crois que c'est un mouvement qui est assez hétéroclite avec des revendications qui partent dans différentes directions.

Nicolas Bay

Selon ce sondage Ipsos réalisé les 5 et 6 décembre, avant les annonces d'Emmanuel Macron, une liste "gilets jaunes" pourrait recueillir 12% des voix. Or, cette liste prendrait surtout des électeurs au Rassemblement national et à La France insoumise, principaux soutiens des "gilets jaunes", d'après cette enquête.

Interrogé par ailleurs sur le recul de la mobilisation des "gilets jaunes" samedi 15 décembre, Nicolas Bay a estimé que cela ne voulait "pas dire que les Français ne restent pas préoccupés et mobilisés".

"Au bout de cinq semaines, qu'il y ait un peu moins de monde dans la rue, c'est aussi parce que ce sont des gens qui travaillent. (…) Cela nous change d'ailleurs assez agréablement des syndicats de gauche ou d'extrême gauche professionnels dont la seule activité est de faire grève ou de faire des manifs et qui, eux, manifestent en semaine pour ensuite se reposer le week-end", a-t-il accusé.

Vous êtes à nouveau en ligne