Moratoire : les mesures annoncées par Édouard Philippe

France 3

Pour redonner du pouvoir d'achat aux Français, Édouard Philippe a reporté la mesure controversée sur le contrôle technique et a également renoncé temporairement à la hausse de l'électricité.

Le gouvernement recule sur les mesures concernant le contrôle technique et des hausses des prix de l'électricité, annonçant un moratoire de six mois. Le 1er janvier, le contrôle technique devait devenir plus sévère, avec de nouvelles mesures antipollution. La cible : les véhicules diesel. 15% des véhicules les plus anciens auraient ainsi pu faire l'objet d'une contre-visite, qui aurait engendré des réparations coûteuses. Une nouvelle évidemment bien accueillie par les automobilistes.

Une prime mobilité

C'est aussi un soulagement pour 25 millions de foyers. Cet hiver, l'électricité n'augmentera pas. Son tarif aurait pu augmenter de 8 à 10%, selon l'association des grands consommateurs industriels d'énergie. Pour le gaz, aucune augmentation n'était prévue. Autre geste évoqué par Édouard Philippe : une prime mobilité pour les citoyens vivant loin de leur lieu de travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne