Manifestations des "gilets jaunes": le vandalisme a coûté 200 millions d'euros aux assureurs, annonce leur fédération

Une vitrine vandalisée en marge d\'une manifestation des \"gilets jaunes\", le 16 mars 2019 à Paris.
Une vitrine vandalisée en marge d'une manifestation des "gilets jaunes", le 16 mars 2019 à Paris. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)

La Fédération française de l'assurance a donné cette estimation mardi. Elle a été calculée entre le 17 novembre et le 16 mars.

Une facture salée. Les actes de vandalisme lors des manifestations des "gilets jaunes" ont coûté 200 millions d'euros aux assureurs depuis le début du mouvement jusqu'au 16 mars inclus, a annoncé mardi 26 mars la Fédération française de l'assurance (FFA). 

La quasi-totalité de cette somme, soit 175 millions d'euros, a été versée aux entreprises pour indemniser les dégradations et les pertes d'exploitations subies. Les 25 millions d'euros restants ont été consacrés à l'indemnisation de voitures et d'habitations, a indiqué la FFA lors de la présentation des résultats annuels du secteur de l'assurance.

Cette somme, bien plus élevée que les années précédentes, est toutefois nettement en deçà du coût des autres sinistres. Les catastrophes naturelles, comme la sécheresse (800 millions d'euros), les inondations (1,2 milliards d'euros) ou les tempètes Carmen et Eleanor (400 millions d'euros), ont coûté 3,2 milliards d'euros aux assureurs. 

Vous êtes à nouveau en ligne