Les "gilets jaunes" vont-ils provoquer des législatives ?

France 3

Le Pen et Mélenchon réclament la dissolution de l'Assemblée. Edouard Philippe va tenter de renouer le dialogue lundi 3 décembre en recevant les chefs de partis politiques et des représentants des "gilets jaunes".

Après trois semaines de crise et de violences, les "gilets jaunes" sont toujours dans la rue. L'opposition est vent debout contre le gouvernement. Dimanche 2 décembre sur France 3, Marine Le Pen (RN) a réclamé "la dissolution de l'Assemblée nationale pour qu'il y ait de nouvelles élections à la proportionnelle". Même revendication pour La France insoumise et son leader Jean-Luc Mélenchon.

"Gilets jaunes" et leaders politiques à Matignon

Le message est plus nuancé pour le chef des Républicains. "Il faut rétablir l'ordre, mais aussi donner une réponse sur le pouvoir d'achat", a écrit sur Twitter Laurent Wauquiez. Le Premier ministre Édouard Philippe reçoit lundi les chefs de tous les partis représentés à l'Assemblée. Un collectif des "gilets jaunes" est également invité, ainsi que la maire de Paris Anne Hidalgo.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne