Les gilets jaunes ont-il le droit d'utiliser des feux d'artifice lors des manifestations ?

M. Damoy / C. Behr / France Télévisions / N. Richoffer / InfosDijon.com / LKLM

Le samedi à Dijon, les gilets jaunes s'arment de mortiers de feux d'artifice pour affronter les forces de l'ordre. Ces tubes permettent d'envoyer à distance des pétards ou des chandelles. Seulement voilà, cela est illégal et peut s'avérer très dangereux. Certains artificiers sont effarés par ces pratiques. 

Des feux d'artifice transformés en armes

Les forces de l'ordre face aux feux d'artifice. L'image n'est malheureusement pas rare le samedi à Dijon lors des manifestations des gilets jaunes. Détournés de leur usage festif, ces pétards peuvent être extrêmement dangereux.

C'est du lourd quand-même. Ca éclate dans différents sens, avec différents effets. Ils risquent de brûler des vêtements ou des personnes, de se faire arracher une main ou de crever un oeil.

Philippe Rodriguez, Artificier

Des armes faciles à acheter

Ces feux d'artifice se trouvent très facilement dans le commerce. Ils sont vendus en toutes légalité dans les magasins ou sur des sites internet. Libre ensuite aux commerçants d'accepter ou non de les vendre.

Philippe Rodriguez a été sollicité pour des fumigènes jaunes. Mais pour lui, la réponse est claire.  

Moi personnellement je refuse. J'ai pas envie de voir ces produits brûler une personne ou un établissement.

Jusqu'à 10 ans de prison 

Difficile de savoir si ceux qui manipulent ces engins dans les cortèges sont bien conscients du danger mais aussi des peines encourues. Car ils risquent gros. 

C'est un délit qui est puni de 3 ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende 

Maître Jean-Christophe Bonfils, avocat au barreau de Dijon

Et cette peine peut être encore plus lourdes en cas de blessures.

En cas d'ITT supérieure à 8 jours, la peine peut aller de 5 à 10 ans et de 75 000 à 150 000 euros d'amendes, en fonction de la réunion d'une ou plusieurs circonstances aggravantes.

Pour rappel, l'utilisation de tels pétards ou feux d'artifice doit faire l'objet d'une déclaration préalable à la mairie ou à la préfecture. 

Vous êtes à nouveau en ligne