Le Syndicat des cadres de la sécurité intérieure accuse le député insoumis Alexis Corbière de "favoriser les théories complotistes"

Alexis Corbière, député La France insoumise, sur franceinfo mardi 12 février.
Alexis Corbière, député La France insoumise, sur franceinfo mardi 12 février. (FRANCEINFO)

L'élu de Montreuil en Seine-Saint-Denis, Alexis Corbière, a déclaré, mardi matin sur franceinfo, avoir "l'impression qu'il y a des gaz lacrymogènes qui sont un peu inédits".

Le Syndicat des cadres de la sécurité intérieure accuse le député insoumis Alexis Corbière de "favoriser les théories complotistes", après les propos du député La France Insoumise de Seine-Saint-Denis sur franceinfo mardi 12 février.

"On a un matériel dangereux, on a l'impression qu'il y a des gaz lacrymogènes qui sont un peu inédits", dans les cortèges des manifestations de "gilets jaunes", a affirmé mardi matin l'élu de Montreuil en Seine-Saint-Denis, Alexis Corbière.

Le syndicat a réagi sur Twitter : "Encore une fois, Alexis Corbière, va dans le sens de Raquel Garrido en sous-entendant que les forces de l’ordre utilisent un gaz secret... Voilà comment un homme politique favorise les théories complotistes".

Vous êtes à nouveau en ligne