LBD : la plainte d'un adolescent blessé classée sans suite

FRANCE 3

La plainte d'un jeune homme, défiguré par un tir de LBD en marge d'un cortège à Strasbourg (Bas-Rhin), a été placée sans suite.

La joue de Lilian a été transpercée par un tir de lanceur de balles de défense (LBD). Âgé de 16 ans, le jeune homme avait été touché en marge d'un cortège de "gilets jaunes" à Strasbourg (Bas-Rhin). Les policiers auteurs présumés du tir ont fait l'objet d'une enquête, mais dix mois après les faits, l'enquêté a été classée sans suite. "Aujourd’hui c'est comme si rien ne s'était passé ? Ce n'est pas possible", déplore Flaure Diessé, mère de Lilian.

L'auteur n'a pas été identifié formellement

Le 12 janvier dernier, des affrontements éclatent entre policiers et manifestants. Lilian, qui ne faisait pas partie du cortège, est passé par là par hasard. Il aura la mâchoire brisée et de nombreuses complications au niveau du visage. Sa mère avait alors porté plainte pour blessures involontaires. L’enquête n'a pas été en mesure d'identifier l'auteur du tir. L'IGPN n'a pas souhaité commenter cette affaire, mais l'avocat de la victime compte saisir à nouveau la justice. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne