La mobilisation des "gilets jaunes" n'a jamais été aussi faible : 7 000 personnes ont manifesté dans toute la France samedi, selon le ministère de l'Intérieur

Des \"gilets jaunes\" manifestent à Paris pour le 31e samedi de mobilisation du mouvement, le 15 juin 2019. 
Des "gilets jaunes" manifestent à Paris pour le 31e samedi de mobilisation du mouvement, le 15 juin 2019.  (MAXPPP)

A Paris, 950 personnes ont défilé dans les rues de la capitale samedi. Des manifestants ont été dispersés par les forces de l'ordre à Toulouse (Haute-Garonne). 

Nouveau record à la baisse pour le mouvement des "gilets jaunes", sept mois après ses débuts. Le 31e samedi de mobilisation, le 15 juin, a rassemblé 7 000 manifestants dans toute la France, dont 950 à Paris, annonce le ministère de l'Intérieur. 

Le "Nombre jaune", organisme de recensement proche des "gilets jaunes", estime de son côté que 20 401 manifestants sont descendus dans la rue samedi. 

La semaine dernière, à l'occasion du 30e samedi de mobilisation des "gilets jaunes", 10 300 personnes avaient foulé le pavé à travers le Paris. Elles étaient 1 100 à Paris, selon les autorités. Au niveau national, cela représente une baisse de 32% du nombre de manifestants en une semaine. 

Pour cette nouvelle journée de mobilisation samedi, marquant les sept mois du mouvement, quelque 1 000 personnes ont manifesté à Toulouse, avant d'être rapidement dispersées par les forces de l'ordre. Un important dispositif policier avait été mis en place pour éviter les rassemblements, et des gaz lacrymogènes ont été lancés. A Paris, le cortège est parti vers midi de la place de la Bastille, pour se diriger dans l'après-midi vers la place du Maréchal-Juin, dans le 17e arrondissement de la capitale. 

Vous êtes à nouveau en ligne