La manifestation du 28 décembre calibrée pour que les "gilets jaunes" rejoignent le cortège contre la réforme des retraites

La CGT dénonce également la réforme de l\'assurance-chômage, comme ici à Paris, samedi 7 décembre. Certains \"gilets jaunes\", dont le mouvement est en repli, rejoignent parfois les cortèges syndicaux. 
La CGT dénonce également la réforme de l'assurance-chômage, comme ici à Paris, samedi 7 décembre. Certains "gilets jaunes", dont le mouvement est en repli, rejoignent parfois les cortèges syndicaux.  (AMAURY CORNU / HANS LUCAS)

Une nouvelle journée d'action contre la réforme des retraites est prévue samedi 28 décembre à l'appel d'unions locales de plusieurs syndicats. Une manifestation ficelée pour que les "gilets jaunes" s'y greffent aussi.

Le ton était donné dès le jeudi 26 décembre à Paris lors d'une manifestation de grévistes RATP et SNCF : "Il faut être avec les 'gilets jaunes'", lançait un organisateur au micro de la sono. Les "gilets jaunes" qui étaient d'ailleurs déjà présents ce jour-là. Jérôme Rodrigues, l'une des figures du mouvement, s'est également exprimé au micro. "Bravo à vous. Vous n'avez pas besoin de vos leaders, vous n'avez pas besoin de vos confédérations, vous êtes aujourd'hui "gilet jaunisé"", a lancé Jérôme Rodrigues aux manifestants présents contre la réforme des retraites.

On ne porte pas la même chasuble mais on se bat pour le même objectifJérôme Rodriguesà franceinfo

Alors que les taux de grévistes fondent doucement à la SNCF pendant les vacances et que la RATP annonce des réouvertures de lignes, il fallait élargir la base des manifestants selon Jean-René Delépine, secrétaire fédéral sud rail. "C'est à l'initiative de la CGT et de SUD-Rail. Ça a été choisi le samedi justement pour permettre [de venir] à la fois aux grévistes et à ceux qui ne sont pas grévistes et qui voudraient se joindre au mouvement", détaille le syndicaliste pour expliquer cette manifestation du samedi 28 décembre.

La manifestation partira à 13h de la gare du Nord, au lieu et à l'heure où se terminera celle des "gilets jaunes" qui n’auront qu’à passer d’un cortège à l’autre.

Les "gilets jaunes" appelés à rejoindre le cortège contre la réforme des retraites - Reportage Grégoire Lecalot
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne