La mairie de La Roche-sur-Yon veut récupérer le local qu'elle a prêté à des "gilets jaunes"

Les \"gilets jaunes\" devant le local prêté par la mairie, le 20 mars 2019. 
Les "gilets jaunes" devant le local prêté par la mairie, le 20 mars 2019.  (MARC BERTRAND/RADIOFRANCE)

Quatre "gilets jaunes" sont convoqués devant le tribunal de Nantes ce mardi.

Quatre "gilets jaunes" sont convoqués mardi 9 avril devant le tribunal administratif de Nantes, après que la mairie de La Roche-sur-Yon a saisi la justice pour récupérer les clés du local qu'elle leur avait prêté en décembre, rapporte France Bleu Loire Océan. Le tribunal doit rendre sa décision mercredi.

La mairie explique sa volonté de récupérer ce bâtiment, une annexe d'une école maternelle, par "la fin du grand débat" et le fait que cette "mise à disposition" était "temporaire". La ville reproche à ces "gilets jaunes" d'avoir dégradé le local, notamment par des inscriptions sur les murs. Ces-derniers assurent, de leur côté, avoir repeint et rénové entièrement deux pièces de la maison, de façon à la laisser "en meilleur état que celui dans lequel on l'a trouvée".

100 euros d'amende par jour de retard

La mairie leur réclame également des pénalités, à hauteur de 100 euros par jour de retard depuis le 21 mars, jour où les "gilets jaunes" devaient rendre les clés, selon elle. Ils affirment de leur côté avoir été prévenus au dernier moment de la date de départ. 

Ils ne sont que quatre à avoir été convoqués. "C'étaient ceux qui étaient présents lundi dernier lors du passage de l'huissier envoyé par la mairie", assure à France Bleu Daniel, l'un des "gilets jaunes" de La Roche-sur-Yon. Une dizaine de "gilets jaunes" a fait le déplacement mardi jusqu'au tribunal administratif de Nantes, pour soutenir les quatre convoqués.

Vous êtes à nouveau en ligne