La Cour des comptes s'interroge sur l'impact budgétaire des mesures "gilets jaunes"

La Cour des comptes s\'interroge sur les mesures \"gilets jaunes\" du gouvernement.
La Cour des comptes s'interroge sur les mesures "gilets jaunes" du gouvernement. (BERTRAND GUAY / AFP)

Les magistrats craignent que les mesures annoncées, comme la baisse d'impôt sur le revenu, pèsent sur le budget de l'État.

La Cour des comptes s'interroge sur l'état des finances publiques, et notamment sur les prévisions budgétaires affichées par le gouvernement pour cette année et pour la deuxième partie du quinquennat. Elle veut notamment évaluer les mesures annoncées en réponse à la crise des "gilets jaunes", a appris franceinfo mardi 25 juin.

Ces mesures dites "gilets jaunes" coûtent cher, notamment les cinq milliards d'euros de baisse d'impôts sur le revenu, qui représentent autant de recettes en moins dans les caisses de l'État. Les magistrats s'interrogent : rogner sur certaines niches fiscales et faire des économies suffira-t-il à compenser ce manque à gagner ?

Une réduction du déficit surestimée

Ils se montrent également sceptiques devant les économies annoncées dans la fonction publique et l'assurance-chômage. La trajectoire de réduction du déficit est donc fragilisée, estime la Cour des comptes. Selon elle, le gouvernement n'arrivera pas à tenir son objectif : réduire le déficit à 2% de la richesse nationale l'an prochain, chiffre transmis à Bruxelles au mois d'avril.

Les magistrats financiers pensent que le déficit sera supérieur à ce chiffre. Il devrait effectivement plutôt osciller entre 2,1 et 2,3% du PIB l'an prochain, concède une source gouvernementale.

Vous êtes à nouveau en ligne