La chaîne RT France porte plainte pour "menaces de mort"

Un journaliste de la chaîne RT France, à Paris, le 1er mars 2019.
Un journaliste de la chaîne RT France, à Paris, le 1er mars 2019. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS)

La chaîne d'info financée par Moscou affirme avoir reçu ces menaces "par courrier électronique ou via des appels téléphoniques".

Elle affirme avoir reçu des menaces "par courrier électronique ou via des appels téléphoniques". La chaîne RT France annonce, lundi 18 mars, avoir déposé plainte "pour menaces de mort, messages haineux et insultes". Celles-ci visent "nommément sa présidente Xenia Fedorova".

Dans un communiqué, la direction de la chaîne souligne la nécessité que "les journalistes puissent exercer leur métier librement et sans crainte pour leur intégrité". La chaîne d'info financée par Moscou annonce qu'elle va "mettre en place une sécurité renforcée de ses locaux".

Les vidéos les plus regardées sur les "gilets jaunes"

Il y a quelques jours, une étude de l'ONG Avaaz a montré que RT France, dont les vidéos des manifestations de "gilets jaunes" ont connu un grand succès au sein du mouvement, a été la chaîne la plus consultée pour ce type de vidéos.

En février, La République en marche a expliqué qu'il n'accréditerait pas les médias russes RT et Sputnik pour la campagne des européennes. Le parti présidentiel estime qu'il ne s'agit pas d'"organes de presse mais de propagande au service du Kremlin".

Le groupe Russia Today a lancé la version française de sa chaîne de télévision en décembre 2017. Les programmes sont visibles sur le canal 259 du bouquet Free, ainsi que sur son site internet.

Vous êtes à nouveau en ligne