Insultes, menaces : des députés LREM ciblés

Voir la vidéo
FRANCE 2

Depuis plusieurs semaines, de nombreux élus de la majorité subissent insultes, menaces ou encore intrusions dans leur domicile. Certains ont même porté plainte devant la justice.

28 décembre dernier : Philippe Huppé, député de l'Hérault, trouve des menaces, des injures, taguées sur sa maison. Plusieurs cadavres de souris jonchent le sol. Claire O'Petit, députée de l'Eure, a vu sa permanence, où figure un portait officiel du président, prise pour cible plusieurs fois. Jean François Mbaye, député du Val-de-Marne, a, lui, reçu une lettre qui le qualifie de "noir de service", et qui conclut : "On va tout simplement te mettre une balle dans la tête".

Du jamais-vu sous la Ve République

Benoît Potterie, député du Pas-de-Calais, lui, a reçu une balle par La Poste. "La prochaine entre tes deux yeux", lui précise-t-on. Et puis, Aurore Bergé, Laetitia Avia, Didier Le Gac, et beaucoup d'autres : une cinquantaine d'élus En Marche ! au total. Les grands anciens de la politique n'en reviennent pas. "Ce n'était jamais arrivé à ce point sous la Ve République", estime même l'ancien président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer, à propos de cet antiparlementarisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne