Grand débat national : un référendum en mai prochain ?

France 2

Que se passera-t-il après le grand débat national ? Dans l'entourage du président, l'hypothèse d'un référendum est évoquée.

Un référendum, ce serait la botte secrète d'Emmanuel Macron pour sortir de la crise des "gilets jaunes". Selon Le Journal du Dimanche du 3 février, l'Élysée s'y préparerait. Recevant quelques journalistes cette semaine, le chef de l'État leur confiait ne pas l'exclure : "Ça fait partie des sujets sur la table". L’idée est soutenue par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand et certains députés. Objectif : faire voter les propositions émanant du grand débat national. Emmanuel Macron aurait renoncé aux autres possibilités, comme un grand remaniement ou une dissolution de l'Assemblée nationale.

Un calendrier serré

Le référendum pourrait avoir lieu le 26 mai, en même temps que les élections européennes. La ministre des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, redoute qu'un scrutin en éclipse un autre. Laurent Wauquiez, de son côté, met en garde pour que les questions ne portent pas uniquement sur les sujets institutionnels. D'autre part, pour Emmanuel Macron, le calendrier est serré. Difficile d'organiser matériellement un référendum dans l'urgence et d'annoncer une consultation avant l'issue du grand débat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne