Grand débat national : les idées de réformes de Macron reçoivent un accueil mitigé

France 3

Les mesures clôturant la fin du grand débat national sont notamment le référendum d'initiative citoyenne local, le gel des fermetures d'hôpitaux et d'écoles. Premières réactions.

À Paimpol (Côtes-d'Armor), les mesures d'Emmanuel Macron qui ont fuité dans la presse laissent sceptiques des "gilets jaunes" mobilisés depuis le début du mouvement mi-novembre. Seule note positive à leurs yeux : l'introduction d'une dose de proportionnelle. Mais la principale déception, c'est le RIC. Le référendum d'initiative citoyenne, principale revendication des "gilets jaunes", ne serait appliqué qu'au niveau local.

Déception sur le RIC

À Plaisir (Yvelines), les habitants se sont beaucoup investis dans le grand débat national. Même déception sur le RIC. La maire LR Joséphine Kollmannsberger y voit même une manœuvre politique du président. Dans les cahiers de doléances, les services publics sont une préoccupation majeure. Le chef de l'État envisagerait sur ce point de stopper les fermetures d'écoles et d'hôpitaux, ce qui ne rassure pas l'élue. Enfin sur la fermeture de l'ENA, les habitants sont partagés. Pour l'instant, silence à l'Élysée. On ignore toujours quand Emmanuel Macron officialisera ces réformes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne