Grand débat national : la lettre du président aux Français dévoilée

FRANCE 2

Le président de la République a publié dimanche 13 janvier sa lettre aux Français. Emmanuel Macron souhaite, avant l'ouverture du grand débat national, ouvrir les différentes pistes potentielles de réformes.

Voici donc la longue lettre que l'on découvrira lundi 14 janvier dans de nombreux quotidiens. Pas d'en-tête de l'Élysée, le document commence directement par la formule "Chères Françaises, chers Français, mes chers compatriotes" pour présenter le grand débat national qui va s'ouvrir. "Pour moi, il n'y a pas de questions interdites, mais un cadre", écrit-il. Premier thème abordé, la fiscalité. "Quels impôts faut-il à vos yeux baisser en priorité ?", demande le chef de l'État.

Le président est donc prêt à entendre la volonté populaire

Pour autant, il prévient : "Nous ne reviendrons pas sur les mesures prises pour encourager l'investissement". En clair, et ce n'est pas une surprise, le retour de l'ISF n'est pas en débat. Sur le terrain institutionnel en revanche, il va plus loin. "Faut-il reconnaître le vote blanc ? Faut-il rendre le vote obligatoire ? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives ?", interroge le chef de l'État. Le président n'exclut rien, or on sait que certains partis demandent la proportionnelle intégrale. "En matière d'immigration (...) souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels ?", demande Emmanuel Macron dans sa lettre. Le président est donc prêt à entendre la volonté populaire sur ce sujet ultra-sensible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne