Grand débat national : "Je suis perplexe sur sa capacité à permettre à la France de sortir de la crise", estime Guillaume Peltier

FRANCEINFO

Le vice-président du parti Les républicains était invité de franceinfo mardi, il s'est montré pessimiste sur l'issue du grand débat national. 

Alors qu'Emmanuel Macron se déplace mardi 15 janvier à Grand Bourgtheroulde dans l'Eure pour lancer le grand débat national, Guillaume Peltier, député LR du Loir-et-Cher a émis des doutes sur le résultat de cette grande concertation. "Je suis perplexe sur la capacité du grand débat à permettre à la France de sortir de la crise", a-t-il affirmé sur franceinfo mardi. 

La France enfermée dans l'"anarchie"

Le déplacement du chef de l'État se fait dans le contexte de crise des "gilets jaunes", avec un dispositif de sécurité impressionnant dans cette commune normande de 3 500 habitants qui a pris d'importantes mesures de restriction de la circulation. "Même si je ne suis pas de son camp et que je suis un député d'opposition et fier de l'être. Le président de la République qui est le président légitime doit en permanence pouvoir voyager et s'exprimer devant les élus ou nos concitoyens en toute sécurité et sérénité", a poursuivi le vice-président du parti Les républicains. 

"Ce manque de sérénité, ce manque de calme, ce désordre, cette anarchie dans laquelle la France est aujourd'hui enfermée, il faut que cela cesse", a lancé Guillaume Peltier, qui rappelle que son parti a décidé de participer au grand débat national. 

Vous êtes à nouveau en ligne