Grand débat national : Emmanuel Macron en profite, Édouard Philippe se lance

Voir la vidéo
France 3

Les "gilets jaunes" réclament vigoureusement le référendum d'initiative citoyenne. Emmanuel Macron a évoqué l'idée d'un référendum à ce propos dont la date est de plus en plus floue.

"Tout est sur la table", a dit récemment Emmanuel Macron. Aujourd'hui, la majorité a mis le pied sur le frein sur cette idée de référendum, à l'image de Richard Ferrand dans le JDD. L'idée d'un référendum en même temps que les élections européennes a du plomb dans l'aile. Beaucoup de députés LREM estiment que cela occulterait l'enjeu des élections européennes.

Grand débat radiotélévisé mercredi

"C'est important de rester dans le temps du débat, qu'on reste sur le fond" et qu'on ne parle pas trop des questions de forme, a déclaré sur France 3 dimanche 10 février la secrétaire d'État Brune Poirson. Le grand débat national est une intuition payante pour Emmanuel Macron. Les Français jouent le jeu et sa cote de popularité remonte. L'opposition, comme le député européen LR Philippe Juvin, l'accuse de s'être lancée dans une campagne électorale qui ne dit pas son nom. Peu importe pour l'exécutif, mercredi 13 février, Édouard Philippe répondra à la télévision et à la radio à un panel de Français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne