Grand débat national : Chantal Jouanno renonce

France 3

Chantal Jouanno, qui avait été désignée pour organiser le grand débat national voulu par Emmanuel Macron pour répondre aux "gilets jaunes", a annoncé mardi 8 janvier qu'elle renonçait finalement.

La polémique sur son salaire était devenue trop forte. Sur le plateau du 20 Heures de France 2, Chantal Jouanno annonce mardi 8 janvier qu'elle se retire de l'organisation du grand débat national public, tout en conservant la tête de la commission qu'elle préside. Quant à son niveau de salaire, elle laisse le soin à l'exécutif de trancher.

Un montant qui peut choquer

Nommée à ce poste en février dernier par Emmanuel Macron, Chantal Jouanno est à la tête d'une équipe de dix personnes. Elle est rémunérée 14 666 € brut par mois, soit presque autant que le Premier ministre. Un salaire fixé en fonction de la grille de rémunération dans la haute fonction publique. Mais en pleine crise des "gilets jaunes", ce montant peut choquer, reconnaissent certains membres de la majorité. L'opposition, elle, s'offusque depuis plusieurs jours. Une controverse qui ne devrait pas faciliter l'organisation du grand débat national, dont le coup d'envoi est prévu la semaine prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne