Gilles Le Gendre (LREM) : "Ces manifestations abîment notre économie depuis quatre semaines "

Le président du groupe parlementaire La République en marche à l'Assemblée nationale Gilles Le Gendre est l'invité des "4 Vérités" de France 2 vendredi 14 décembre.

Le tireur de l'attaque du marché de Noël a été abattu par les forces de l'ordre dans la soirée de jeudi 13 décembre après 48 heures de cavale. "Il faut vivre avec la conscience de cette menace mais il ne faut pas en être obsédé. Ce qui est certain, c'est que cette menace est en train de changer de nature. Il y a des mutations qui s'opèrent", constate Gilles Le Gendre sur le plateau des "4 Vérités" de France vendredi 14 décembre. 


"Les commentaires sont obscènes et illustrent ce que les réseaux sociaux peuvent produire de pire. Ce genre de commentaire est une offense aux victimes", déplore le président du groupe parlementaire La République en marche à l'Assemblée nationale à propos des théories du complot qui circulent sur internet. 

"Le droit de manifester est inaliénable"

Les "gilets jaunes" s'apprêtent à manifester pour la cinquième fois samedi 15 décembre malgré les annonces d'Emmanuel Macron . "Le droit de manifester est inaliénable en revanche nous seront intraitables contre tous ceux qui veulent importer la violence dans nos villes", prévient le député de Paris. "Ces manifestations depuis quatre semaines abîment notre économie, détruisent les commerces, empêchent les courses de Noël", poursuit Gilles Le Gendre. 
"Nous ne réparerons pas la France en opposant les riches aux pauvres. Nous avons supprimé l'ISF parce que c'était un impôt le plus anti économique", assure le député. "La meilleure manière de distribuer du pouvoir d'achat en France c'est relancer la croissance et de relancer l'emploi. Nous avons pris des mesures de pouvoir d'achat très importantes", conclut Gilles Le Gendre

Vous êtes à nouveau en ligne