Vers un essoufflement du mouvement des "gilets jaunes" ?

FRANCE 2

39 300 "gilets jaunes" étaient mobilisés dans tout le pays, dont 4 000 à Paris. Les manifestants sont moins nombreux, mais toujours déterminés.

Samedi 2 mars, les "gilets jaunes" sont arrivés en ordre dispersé place Denfert-Rochereau à Paris. Le cortège est parti des Champs-Élysées, lieu symbolique du mouvement. Moins nombreux que la semaine dernière, les manifestants sont néanmoins déterminés à ne rien lâcher. Vers 18 heures, le climat s'est tendu aux abords de la place de l'Étoile entre forces de l'ordre et "gilets jaunes". Un homme blessé au visage aurait été touché par un tir de lanceur de balles de défense, une enquête a été ouverte.

Mobilisation à Lyon et Toulouse

Dans le Rhône à Lyon, plus de 2 000 personnes ont d'abord manifesté pacifiquement. Quelques échauffourées ont été observées dans l'après-midi. À Toulouse en Haute-Garonne, l'ambiance était bon enfant et les manifestants se sont retrouvés en chanson. Aux quatre coins de la France, les "gilets jaunes" veulent faire perturber leur mouvement. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne