"Gilets jaunes" : une vingtaine de sites évacués par les forces de l'ordre

France 3

Le ministère de l'Intérieur a ordonné, mardi 20 novembre, l'évacuation d'une vingtaine de sites importants bloqués par des "gilets jaunes".

Des "gilets jaunes" tentent de réinvestir l'A16 près d'Eurotunnel. Les consignes des forces de l'ordre sont claires : il faut les déloger. Idem pour un dépôt de carburant près de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). La charge est lancée face aux "gilets jaunes" qui bloquaient le passage depuis deux jours. Le ministère de l'Intérieur a déterminé 20 sites stratégiques qui devaient absolument être évacués dans la journée du 20 novembre.

10 000 manifestants

C'est le cas, par exemple, d'une raffinerie marseillaise évacuée dans le calme. Mais une fois les forces de l'ordre sur le départ, certains reviennent et jouent au chat et à la souris avec la police, ce qui n'empêche pas généralement leur évacuation. Malgré ces interventions policières, près de 200 points de blocage subsistent. Le ministère de l'Intérieur a dénombré près de 10 000 contestataires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne