"Gilets jaunes" : une enquête pour entrave à la circulation et mise en danger de la vie d'autrui ouverte dans les Landes

Mobilisation des gilets jaunes à Brive la Gaillarde en Corrèze, le 20 novembre 2018.
Mobilisation des gilets jaunes à Brive la Gaillarde en Corrèze, le 20 novembre 2018. (NICOLAS BLANZAT / FRANCE-BLEU LIMOUSIN)

Deux poids lourds ont été surpris et se sont percutés pendant une opération escargot des "gilets jaunes" sur l'autoroute A63.

Alors que le mouvement des "gilets jaunes" entre dans sa sixième journée d'action, le procureur de la République de Dax a ouvert une enquête pour mise en danger de la vie d'autrui et entrave à la circulation, après une opération escargot des "gilets jaunes", mercredi 21 novembre dans la soirée, sur l'autoroute A63, rapporte France Bleu Gascogne.

Deux poids lourds se sont percutés

Une quinzaine de voitures qui roulaient à très faible allure ont occupé les trois voies de circulation, dans le sens Bordeaux-Bayonne, à hauteur de Castets. Deux poids lourds qui arrivaient ont été surpris, et se sont percutés, vers 23 heures. Il n'y a pas eu de blessé, mais le camion qui circulait derrière a été fortement endommagé. Les plaques d'immatriculation des participants à l'opération escargot ont été relevées par les gendarmes.

Des "gilets jaunes" qui avaient occupé le péage de Castets sans incident pendant le week-end ont dénoncé une opération menée au pied levé par quelques manifestants, sans encadrement ni mesure de sécurité.

Jeudi 22 novembre au matin, des "gilets jaunes" ont voulu de nouveau pénétrer sur l'autoroute, mais ils ont été refoulés par les forces de l'ordre.

Vous êtes à nouveau en ligne