"Gilets jaunes" : un policier jugé pour violences volontaires

franceinfo

Un policier était jugé jeudi 21 novembre pour violences volontaires lors d'une manifestation de "gilets jaunes". Il avait été filmé jetant un pavé en direction des manifestants.

Sur une vidéo amateur tournée le 1er mai 2019, lors d'une manifestation de "gilets jaunes", un CRS est filmé un pavé à la main avant de le lancer en direction de manifestants. Il n'a pas fait de victime, mais c'est bien pour ce geste que ce policier comparaissait jeudi 21 novembre pour violences volontaires. Face au tribunal, le CRS toulousain, père de famille de 47 ans, assume pleinement son geste. "J'ai agi pour me protéger. Un geste certes inapproprié, mais c'était un réflexe", a-t-il déclaré à la barre.

Trois mois de prison avec sursis

Pour la procureure, le policier n'était pas menacé et sa fonction lui interdit de se comporter comme un manifestant. Elle requiert trois mois de prison avec sursis. Mécontentement chez les quelques "gilets jaunes" présents à l'audience. Après plus de trois heures d'audience, dans ses dernières déclarations, le fonctionnaire de police a dit une fois de plus qu'il ne s'agissait pas d'un acte de violence, mais qu'il avait agi par réflexe, pour se défendre. Il n'a formulé aucun remords, aucun regret. Le jugement a été mis en délibéré au 19 décembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne