"Gilets jaunes" : un homme condamné à six mois de prison ferme pour violences contre un policier

Une manifestation des \"gilets jaunes\" à Belfort, le 19 janvier 2019.
Une manifestation des "gilets jaunes" à Belfort, le 19 janvier 2019. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

L'homme, qui était jugé en comparution immédiate, a notamment été condamné pour avoir frappé au niveau du casque un policier et lui avoir donné des coups de pieds lors d'une manifestation à Belfort.

Un homme de 40 ans a été condamné à un an de prison, dont six mois ferme, pour "outrages et violences" envers un policier lors d'une manifestation de "gilets jaunes", a annoncé le parquet, mercredi 23 janvier.

L'homme, qui était jugé en comparution immédiate, mardi, a notamment été condamné pour avoir frappé au niveau du casque un policier et lui avoir donné des coups de pieds lors d'une manifestation qui a rassemblé samedi quelque 1 500 personnes à Belfort (Territoires-de-Belfort). Selon la préfecture, il se trouvait en état d'ébriété au moment des faits.

Ce n'est pas la première peine de prison ferme pour un "gilet jaune". Fin décembre, par exemple, un "gilet jaune" a été condamné à huit mois de prison ferme pour un jet de fumigène contre la police lors d'une manifestation, le 22 décembre. Début janvier, le tribunal correctionnel de Béziers (Hérault) a condamné un homme à une peine de deux ans de prison ferme pour "violences sur des gendarmes, entrave à la circulation et dégradation d'une voiture de gendarmerie".

Vous êtes à nouveau en ligne