"Gilets jaunes" : un acte 19 plus calme que le précédent

France 3

La 19e journée d'action des "gilets jaunes" a réuni officiellement un peu plus de 40 000 personnes partout en France samedi 23 mars. Un chiffre en hausse significative. Si tout s'est passé dans le calme, la fin de journée était un petit peu plus tendue.

Un seul parcours était autorisé samedi 23 mars à Paris. 5 000 manifestants l'ont emprunté selon le ministère de l'Intérieur. De Denfert-Rochereau au sud de la capitale, à Montmartre au nord, le défilé s'est déroulé dans le calme. Les violences survenues lors de l'acte 18 n'ont pas dissuadé les "gilets jaunes" de venir. Ce n'est qu'en fin de journée, au moment de la dispersion du cortège, que la situation commence à se tendre. Des groupes tentent d'envahir les rues alentour, la police charge.

Les Champs-Elysées moins garnis

La situation est également devenue plus tendue à Montpellier (Hérault) ou à Nice (Alpes-Maritimes), où les rassemblements étaient interdits. En fin de journée, le Premier ministre et celui de l'Intérieur se sont retrouvés pour faire le point. Un constat : ce samedi a été beaucoup plus calme que le précédent, notamment sur les Champs-Elysées, où de nombreux contrôles ont été effectués. On compte tout de même 172 personnes placées en garde à vue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne