"Gilets jaunes" : tour de France de la mobilisation pour cet "acte 9"

Voir la vidéo
FRANCE 3

80 000 personnes se sont réunies partout en France pour ce neuvième samedi de mobilisation des "gilets jaunes".

Place de la République à Strasbourg (Bas-Rhin), une assemblée populaire avec des "gilets jaunes" venus de toute l'Alsace s'est tenue, avec un seul mot d'ordre : la lutte continue. Dans toute la France, samedi 12 janvier, la mobilisation était en hausse. À Saint-Brieuc (Côtes-D'Armor), opération escargot aux couleurs fluo. Plus d'une centaine de véhicules ont bloqué une route nationale. Une manifestation encadrée et structurée.

Plus de 6 000 à Bordeaux

À Calais (Pas-de-Calais), un slogan revenait dans toutes les bouches : "Faut faire un effort le banquier, faut démissionner". Référence à la petite phrase d'Emmanuel Macron sur "le sens de l'effort" qui ne passe pas. Atmosphère plus tendue à Bar-le-Duc (Meuse). Aux jets de pavés, les forces de l'ordre répliquent par des grenades lacrymogènes. Mêmes affrontements à Marseille (Bouches-du-Rhône). À l'arrivée du cortège, les clients se réfugient dans des magasins, et les commerçants s'empressent de baisser le rideau. À Bordeaux (Gironde), une marée jaune a envahi les quais de la Garonne. Dans ce bastion de la contestation, ils étaient plus de 6 000. Mais l'ambiance festive s'est détériorée en fin d'après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne