"Gilets jaunes ": tensions devant l'Assemblée nationale

France 3

Moins nombreux que samedi dernier, les "gilets jaunes" se sont à nouveau donné rendez-vous dans la capitale. Des affrontements ont éclaté avec les forces de l'ordre, samedi 9 février.

Après trois mois de contestations, plusieurs milliers de "gilets jaunes" ont défilé dans Paris encadré par les forces de l'ordre. Rapidement, les CRS sont pris à partie et les policiers ripostent. Le cortège devait pas symboliquement par des lieux de pouvoirs, mais avant même d'atteindre l'Assemblée nationale, la police essuie les premiers jets de projectile. Une patrouille est prise à partie alors qu'elle tente d'empêcher des "gilets jaunes" d'entrer dans le palais Bourbon. Une grenade de désencerclement est jetée, l'un des manifestants aura la main arrachée.

Une main arrachée

Peu à peu, les casseurs qui ont infiltré la manifestation prennent le pas sur les "gilets jaunes". Les banques sont prises pour cible, les voitures sont incendiées dont une d'une patrouille Vigipirate. Selon la préfecture, la manifestation parisienne a rassemblé 4 000 personnes, contre plus de 10 000 le samedi précédent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne