VIDEO. "Gilets jaunes" : qui va payer les dégradations ?

FRANCE 3

Les nombreux dégâts occasionnés en marge des manifestations des "gilets jaunes" coûteraient entre 20 et 30 millions d'euros aux municipalités.

Après 13 semaines de mobilisations des "gilets jaunes", les dégradations ont été très nombreuses et les maires des villes concernées ont fait leurs comptes. Et la facture est très salée. "Un horodateur dégradé en marge d'une manifestation, c'est 1 200 euros de réparations. Des poubelles incendiées en marge d'une autre manifestation à Paris, c'est 200 euros par unité", explique Benjamin Delombre en plateau.

3,4 millions de dégâts à Toulouse

"Selon de premières estimations, les débordements en marge des manifestations des 'gilets jaunes' leur auraient coûté de 20 à 30 millions d'euros", complète le journaliste. Mais qui va payer dans ce cas ? "C'est tout le problème. Prenons l'exemple de Toulouse (Haute-Garonne), 3,4 millions de dégâts à sa charge, alors même que la ville, comme toutes les collectivités, n'est pas assurée", indique-t-il. Le gouvernement devrait apporter une réponse au problème dans quelques semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne