"Gilets jaunes" : quand certains magasins n'arrivent plus à s'approvisionner

France 2

Alors que la mobilisation des "gilets jaunes" continue, certains magasins ont du mal à s'approvisionner en raison des blocages. C'est le cas dans l'Hérault.

Des rayons vides. Rupture de stock sur les pâtes, le riz ou le sucre. Dans ce supermarché de Sète (Hérault), les denrées périssables sont devenues introuvables. Depuis une semaine et demie, les entrepôts qui l'approvisionnent dans la région de Nîmes sont bloqués par les "gilets jaunes". Le chiffre d'affaires a été divisé par deux. "Mercredi après-midi, il y avait du monde. Aux caisses, les gens étaient plus nombreux que le samedi matin et certains avaient des caddies complets, donc il y a des gens qui stockent", explique un passant.

Pas de problème pour les produits frais

"J'entends des personnes qui disaient que c'était comme pendant la guerre, mais je ne pense pas, je pense que cela va se débloquer", précise une passante. Pas de problème en revanche en ce qui concerne les produits frais, l'approvisionnement se fait au niveau local et les commerces de proximité du centre-ville, qui fonctionne en circuit court, voit même arriver de nouveaux clients.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne