"Gilets jaunes" : non, une manifestante n'est pas morte lors de la mobilisation à Rennes

La manifestation de \"gilets jaunes\" à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 19 janvier 2019.
La manifestation de "gilets jaunes" à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 19 janvier 2019. (MARC-ANDRE MOUCHERE / FRANCE 3 BRETAGNE)

Des rumeurs infondées circulaient sur certains sites et sur les réseaux sociaux. En réalité, cette femme asthmatique a fait une crise de panique, samedi, comme l'a indiqué à franceinfo la préfecture d'Ille-et-Vilaine.

Non, aucune manifestante qui participait au rassemblement de "gilets jaunes" à Rennes, samedi 19 janvier, n'est morte. La préfecture d'Ille-et-Vilaine a démenti cette fausse information circulant sur les réseaux sociaux et certains sites internet. En réalité, lors d'une charge de CRS, une femme asthmatique a fait une crise de panique et a été rapidement prise en charge par les pompiers, a indiqué à franceinfo la préfecture.

>> Gilets jaunes : le 10e samedi de mobilisation en direct

"La personne victime d'un malaise et évacuée par le samu est en urgence relative. Elle est asthmatique et les lacrymogènes ont déclenché une crise. Elle est prise en charge par les services hospitaliers", a précisé à l'AFP Augustin Cellard, directeur de cabinet.

Selon une source policière contactée par franceinfo, deux membres des forces de l'ordre, un policier et un gendarme, ont été blessés légèrement. Environ 2 000 "gilets jaunes" se sont rassemblés samedi après-midi dans le centre de Rennes, ont constaté des journalistes de France 3 Bretagne. "Sur les quais, à hauteur de la place de la Répblique, ils ont rejoint un deuxième groupe qui les attendait aux bords de la place de la mairie", précise France 3. La journée avait débuté par une opération escargot sur la rocade de Rennes.

Vous êtes à nouveau en ligne