VIDEO. De Caen à Toulouse, regain de mobilisation pour l'acte 8 des "gilets jaunes"

FRANCE 2

L'Acte 8 de la mobilisation des "gilets jaunes", samedi 5 janvier, a donné lieu à plusieurs manifestations dans toute la France, parfois émaillées de scènes de violences.

Les "gilets jaunes" voulaient montrer qu'ils ne désarment pas et se faire entendre dans le plus grand nombre de villes possible. À Caen (Calvados), un millier de personnes selon la préfecture, 3 000 selon des "gilets jaunes", ont défilé avec des revendications plurielles, samedi 5 janvier. La mobilisation était "plus forte qu'il y a quelques semaines", selon France Bleu Normandie.

À Nantes (Loire-Atlantique) perdure le même sentiment de ne pas être entendu. Ici, comme dans d'autres villes, des échauffourées ont finalement éclaté entre forces de l'ordre et manifestants.

La mobilisation reste forte à Bordeaux

À Toulouse (Haute-Garonne), les "gilets jaunes" étaient plus nombreux que la semaine dernière : selon la préfecture, ils étaient 2 000 à se rassembler dans les rues de la ville rose. Une habitante s'est retrouvée encerclée dans sa voiture, et la situation s'est tendue en fin d'après-midi. Des bouteilles de verre ont été lancées, et la place du Capitole a finalement été évacuée à coups de canon à eau.

À Bordeaux (Gironde), les manifestants sont venus de toute la région par milliers. Plus de 5 000 personnes ont ainsi défilé, soit la plus forte mobilisation depuis le début du mouvement, selon France Bleu Gironde. La préfecture, elle, a comptabilisé 4 600 manifestants pour ce huitième acte. En fin d'après-midi, comme les semaines précédentes, des violences ont opposé manifestants et forces de l'ordre. Plusieurs voitures ont été brûlées dans le quartier Pey-Berland. Au total, 50 000 personnes se sont mobilisées, samedi dans toute la France. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne