"Gilets jaunes" : les préparations du grand débat national

FRANCE 3

Emmanuel Macron, qui aurait dû se rendre à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) pour lancer la présidence française du G7, a choisi de rester à Paris pour aider ses ministres à trancher sur les contours que devra prendre la grande concertation nationale.

Le président de la République a choisi de bouleverser son agenda diplomatique. Emmanuel Macron ne se rendra pas à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) comme prévu pour lancer la présidence du G7. Il restera à Paris pour répondre à une revendication des "gilets jaunes". "C'est une priorisation normale de mon agenda a expliqué Emmanuel Macron. Priorité à la France donc, avant le reste du monde", rapporte le journaliste Julien Gasparutto. Le président a deux rendez-vous à son agenda mardi 18 décembre. Il rencontrera d'abord les mutuelles et les assureurs pour apporter de nouvelles réponses sur le pouvoir d'achat.

Quatre thèmes abordés

"Puis, à 18 heures, il rencontrera le Premier ministre et une dizaine de ministres pour préparer le grand débat national, cette grande concertation qui va durer trois mois et dont les contours restent flous, poursuit le journaliste. Quatre thèmes ont été définis : la fiscalité, la transition écologique, l'organisation de l'État, la démocratie et la citoyenneté. Mais la question de l'organisation de ces débats reste entière. La mission a été confiée à la commission nationale du débat public", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne