"Gilets jaunes" : les mesures prévues par Édouard Philippe

France 2

Que pourrait annoncer le Premier ministre lundi 18 mars après un acte 18 des "gilets jaunes" particulièrement mouvementé ? Le gouvernement a d'ores et déjà évoqué un "échec". Jeff Wittenberg est en duplex depuis l'Élysée.

Après les violents heurts samedi 16 mars sur les Champs-Elysées, lors de l'acte 18 des "gilets jaunes", le gouvernement doit annoncer des mesures sécuritaires. Édouard Philippe pourrait tout d'abord aborder la question des effectifs de police et de gendarme. "Ils étaient 5 000 environ, répartis dans la capitale samedi. Manifestement, ça n'était pas suffisant", rappelle le journaliste de France 2 Jeff Wittenberg. Une deuxième mesure, plus spectaculaire, serait la fermeture totale des Champs-Elysées lors de rassemblements de "gilets jaunes".

Vers une police plus offensive ?

"Ce qui pourrait évoluer, ce sont les méthodes de la police, ce qu'on appelle la doctrine de la police française. Elle consiste aujourd'hui à éviter le contact direct, à protéger les personnes quitte à sacrifier les biens", explique le journaliste. On pourrait donc avoir affaire à une police plus offensive, plus au contact lors des manifestations à venir, si elles ont lieu. Le Premier ministre révélera dans l'après-midi du lundi 18 mars les mesures précises qu'il compte prendre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne