"Gilets jaunes" : les commerçants touchés réclament davantage

Largement touchés par les manifestations des "gilets jaunes", les commerçants, qui voient leur chiffre d'affaires plonger, étaient reçus à Bercy mercredi 13 février.

En première ligne face à la crise des "gilets jaunes", les commerçants réclament des mesures pour s'en sortir. Les manifestations, chaque samedi, plombent leur chiffre d'affaires et mercredi 13 février, ils étaient reçus à Bercy pour évoquer des indemnisations et les dispositifs de retardement du paiement des charges, qui existent déjà mais sont très peu utilisés par les entreprises. Depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", les commerçants estiment avoir perdu plus de 2 milliards d'euros.

Des indemnisations pour compenser leurs pertes ?

Toulouse (Haute-Garonne) est l'une des villes les plus touchées : la moitié des boutiques connait une baisse de chiffre d'affaires. Dans ces conditions, des commerçants sont dans l'incapacité de payer les cotisations sociales et demandent un report. "Mais quand on demande un étalement de charges, on reçoit une lettre des impôts de Toulouse avec + 5% de majoration de TVA", souligne Philippé Léon, commerçant toulousain. Les entreprises réclament pour certaines l'exonération des charges et une indemnisation pour compenser leurs pertes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne