"Gilets jaunes" : les commerçants redoutent un week-end noir

France 2

À la veille du "Black Friday", les commerçants redoutent que le mouvement des "gilets jaunes" ne dissuade les consommateurs d'acheter.

Amazon, le géant de la vente en ligne, est bloqué par une poignée de "gilets jaunes" à Montélimar, dans la Drôme. Plus aucun camion ne passe depuis jeudi matin et les livraisons sont impossibles en cette veille de grandes promotions : le "Black Friday" aura lieu vendredi 23 novembre. Un "gilet jaune" explique vouloir faire réagir la mairie et l'État grâce à cette action.

Un gros manque à gagner

Les "gilets jaunes" sont aussi mobilisés au sud de Lyon (Rhône) et les commerçants sont inquiets. La mobilisation du samedi 17 novembre a eu un impact sur le chiffre d'affaires. Alors qu'un grand rassemblement est prévu samedi 24 novembre, ils craignent de nouveaux blocages. Mathieu Richard, responsable du pôle services de Darty, estime même que le week-end du "Black Friday" est celui qui rapporte le plus. En cas de blocage, certains commerçants pensent que leur mois ne sera pas rattrapable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne