"Gilets jaunes" : le profil des interpellés

À Paris, plus de 900 personnes ont été placées en garde à vue et 120 seront déférées devant la justice. Leurs profils ont été révélés dimanche 9 décembre. Sophie Neumayer fait le point.

Les violences de samedi 8 décembre ont entraîné de nombreuses interpellations à Paris ainsi que dans toute la France. Au total, des chiffres impressionnants, plus de 1 000 personnes dont 900 adultes et 100 mineurs placés en garde à vue. Les plus jeunes ont été interpellés en fin de journée, notamment autour de la place de la République à Paris lors des pillages de magasins.

Des hommes au casier vierge

Mais pour les autres, ce sont surtout des hommes de moins de 40 ans, ont révélé les autorités. Venus d’un peu partout en France, ils étaient inconnus des services judiciaires. Parmi, se trouvaient aussi des profils proches de l’ultra-droite ou de l’ultra-gauche.
Le procureur de Paris a dit qu’il ne laisserait pas impunies ces dégradations et violences. Au moins une centaine de personnes seront jugées lundi 10 décembre et mardi 11 décembre en comparution immédiate au tribunal de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne