"Gilets jaunes" : le point sur la mobilisation samedi, région par région

De \"gilets jaunes\" défilent le samedi 12 janvier à Paris, dans le 4e arrondissement.
De "gilets jaunes" défilent le samedi 12 janvier à Paris, dans le 4e arrondissement. (STÉPHANIE BERLU / FRANCE-INFO)

Plus de 84 000 personnes ont manifesté en France pour ce nouveau samedi de mobilisation.

À trois jours du grand débat national voulu par l'exécutif face à la crise des "gilets jaunes", plus de 84 000 personnes ont manifesté samedi 12 janvier dans de nombreuses villes, d'après les chiffres remontés du réseau France Bleu et des différentes préfectures. Le ministère de l'Intérieur en a pour sa part décompté 32 000, en fin d'après-midi.

À Paris, 149 personnes ont été interpellées pour "participation à un groupement en vue de commettre des violences, port d'arme prohibée ou violences à agents de la force publique", a indiqué la préfecture de police de Paris, qui ajoute que 24 personnes ont été blessées, dont deux plus grièvement. Parmi les blessés, il y a un membre des forces de l'ordre. 

>>DIRECT. Paris, Bourges... Les "gilets jaunes" commencent à défiler dans le calme pour un nouveau samedi de mobilisation

franceinfo fait le point sur les manifestations, les défilés, les actions région par région.

Centre-Val de Loire

6300 personnes se sont réunies à Bourges, dans le Cher, a annoncé la préfecture, et 17 personnes ont été interpellées. 

À la mi-journée, des prises de parole ont été organisées. Quelques "gilets jaunes" ont tenté de s'engager dans le périmètre interdit aux manifestations, précise France Bleu Berry.

Grand Est

À Strasbourg (Bas-Rhin), environ 1 000 manifestants ont rallié la gare de la ville depuis le Parlement européen, selon France Bleu Alsace.

Île-de-France

À Paris, 8 000 personnes étaient rassemblées dans l'après-midi, d'après le ministère de l'Intérieur. 149 personnes ont été interpellées dans la journée alors que plusieurs affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont éclaté, notamment autour de la place de l'Étoile. 108 manifestants ont été placés en garde à vue, a annoncé le parquet de Paris.

Normandie

À Caen, au moins 3 000 manifestants se sont rassemblés dans une ambiance rapidement tendue avec des dégradations et des face-à-face violents entre "gilets jaunes" et forces de l'ordre.

À Rouen, en Seine-Maritime, plus de 3 000 manifestants ont été décomptés par France Bleu Normandie. La préfecture a elle estimé qu'ils étaient 2 500. Des heurts entre manifestants et forces de l'ordre ont émaillé la mobilisation.

Nouvelle-Aquitaine

En Gironde, à Bordeaux, France Bleu Gironde annonce que quelque 2 000 manifestants sont rassemblés, à la mi-journée, place de la Bourse.

À Pau (Pyrénées-Atlantiques), des "gilets jaunes" défilent en rendant hommage aux victimes depuis le début de la mobilisation, le 17 novembre.

Occitanie

Dans le Gard, à Nîmes, 1 500 "gilets jaunes" selon France Bleu Gard Lozère se sont rassemblés sur le parking du stade des Costières avant de partir défiler vers le centre-ville.

De nombreuses forces de l’ordre sont stationnées à proximité de la préfecture, de la gare SNCF et sur plusieurs avenues qui permettent d’accéder au centre-ville.

À Toulouse (Haute-Garonne), plusieurs milliers de manifestants ont défilé, selon France Bleu Occitanie.

Pays de la Loire

À Nantes, en Loire-Atlantique, plusieurs milliers de "gilets jaunes" ont également déambulé dans le centre-ville, dans une ambiance festive mais aussi parfois tendue avec des affrontements entre certains manifestants et les forces de l’ordre, rapporte France Bleu Loire Océan. Dix personnes ont été interpellées, selon la police.

Provence-Alpes-Côte d'Azur

À Nice (Alpes-Maritimes), quelque 400 personnes sont rassemblées place Masséna. Certains "gilets jaunes" veulent rejoindre la gare Thiers où un grand rendez-vous est fixé à 14 heures.

Dans le centre d'Avignon (Vaucluse), la manifestation déclarée est terminée. Elle a rassemblé environ 200 personnes qui ont réclamé la "démission" d'Emmanuel Macron. Des manifestations sont aussi prévues à Carpentras et Apt cet après-midi.

Bourgogne-Franche-Comté

À Besançon (Doubs), environ 2 000 "gilets jaunes" venus de toute la Franche-Comté se sont rassemblés samedi après-midi, selon France Bleu Besançon.

Vous êtes à nouveau en ligne