"Gilets jaunes" : le péage d'Agde-Bessan, dans l'Hérault, fermé jusqu'à nouvel ordre après plusieurs dégradations

Le péage d\'Agde-Bessan, le 19 décembre 2018.
Le péage d'Agde-Bessan, le 19 décembre 2018. (PASCAL GUYOT / AFP)

La décision a été prise par la préfecture, indique France Bleu Hérault.

Le péage d'Agde-Bessan (Hérault), sur l'autoroute A9, est interdit d'accès jusqu'à nouvel ordre sur décision du préfet, rapporte mardi 1er janvier France Bleu Hérault. La préfecture a pris un arrêté lundi soir pour interdire l'accès au péage, qui a été dégradé à plusieurs reprises en marge du mouvement des "gilets jaunes", pour des raisons de sécurité.

Le péage de l'échangeur Agde-Bessan (n°34) a été dégradé à plusieurs reprises ces derniers jours : des cabines ont été incendiées et les locaux des Autoroutes du Sud de la France (ASF, société de Vinci Autoroutes) ont été vandalisés.

Un autre péage fermé sur l'A9

Pour les automobilistes qui ont besoin de sortir à Agde sur l'autoroute A9, il faut désormais sortir à Béziers en arrivant du sud ou à Sète en arrivant du nord.

Toujours sur l'autoroute A9, l'échangeur de Narbonne Sud (n°38), est également fermée après des actes de vandalisme et des dégradations lors de précédentes manifestations, indique l'ASF sur son site internet.

Vous êtes à nouveau en ligne