"Gilets jaunes" : le mouvement se radicalise-t-il ?

France

Mardi 20 novembre dans "Les 4 Vérités" sur France 2, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner dénonçait une dérive totale du mouvement des "gilets jaunes". Y a-t-il une radicalisation sur les barrages après quatre jours de mobilisation ?

Un péage entièrement saccagé sur l'autoroute A10, des vitrines brisées au Havre (Seine-Maritime), des panneaux de signalisation arrachés et des bagarres... Qui sont les responsables de ces dégradations ? Au péage de Virsac en Gironde, en quelques minutes lundi 19 novembre au soir, la situation est devenue incontrôlable. Des hommes s'en prennent aux installations, des automates sont saccagés et brûlés.

Quatre personnes déjà été condamnées

Confusion parmi les "gilets jaunes". Selon eux, ces dégradations sont l'œuvre de casseurs infiltrés extérieurs au mouvement. Certains se disent dépassés par la tournure des événements. Le ministre de l'Intérieur dénonce ces dégradations. Près de Rouen (Seine-Maritime), l'occupation de ce rond-point a également laissé des traces : décorations arrachées et voitures brûlées. Depuis le début du mouvement, 59 personnes ont été présentées à la justice, quatre ont déjà été condamnées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne