"Gilets jaunes" : la situation reste précaire à La Réunion

France 3

En direct de La Réunion Hakim Abdelkhadek fait le point sur la situation tendue sur l'île.

La situation est tendue à La Réunion entre les manifestants et les policiers. "Les face à face se sont multipliés. Nous avons assisté nous-mêmes à un très long face à face de plusieurs heures entre gendarmes et 'gilets jaunes'. Des dizaines de gendarmes et des centaines de 'gilets jaunes' sur un axe stratégique : la route qui mène vers l'aéroport. Les gendarmes ont intimé l'ordre aux 'gilets jaunes' de quitter cette zone", précise le journaliste Hakim Abdelkhadek en direct sur place.

Les gendarmes ont reculé

Les "gilets jaunes" ont catégoriquement refusé et ont été rejoints par 200 autres manifestants, "ils ont convergé à pied vers ce barrage pour prêter main-forte (...) Mis largement en minorité, les gendarmes ont préféré reculer, plier bagage et quitter les lieux", poursuit le journaliste. "La situation reste extrêmement tendue. Ce soir [jeudi 22 novembre], d'après les premières informations que nous avons tout semble relativement calme, mais attention la situation reste extrêmement précaire", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne